Abonnez-vous
à la newsletter

Sacs coco 100% d'origine naturelle
Découvrir
Les sacs coco adaptés à votre culture maraîchère
Découvrez nos produits
Les sacs coco adaptés à votre culture de fraises
Découvrez nos produits
Biostimulants et solutions de biocontrôle destinées à l'agriculture biologique
Découvrez nos produits
Agrisymbiose adapte ses produits à destination de vos vignes
Découvrez nos produits
Previous
Next

Recherche & développement

logo palmeco
logo caté

Nos essais agronomiques sont effectués au sein du laboratoire du Caté, situé à Saint Pol de Léon (29).  Nos objectifs de performance et notre offre de produits sont intrinsèquement liésaux résultats de nos essais techniques.

Depuis plusieurs années, nous avons comparé plusieurs éléments : 

  • la coloration des drainages par spectrophotométrie
  • la conductivité des différents substrats ((aine de roche, Palmeco Trio, Palmeco Trio TG)
  • les rendements des différents substrats (laine de roche / Palmeco Trio / Palmeco Trio TG (Cubes coco))
  • la taille / le poids des fruits selon les différents substrats utilisés (laine de roche, Palmeco Trio, Palmeco Trio TG)
  • les différents stades de floraison selon le substrat utilisé ((laine de roche, Palmeco Trio, Palmeco Trio TG)
  • les différents stades de floraison et le nombre de fruits par plante des différents substrats (laine de roche, Palmeco Trio, Palmeco Trio TG)

Des innovations pour améliorer les produits, le matériel et les méthodes de cultures dans une ligne Eco responsable

Depuis 30 ans, nous mettons au centre de nos intérêts la performance économique, social et humaine de vos cultures. C’est pour cela que nous travaillons pour vous proposer le meilleur substrat possible, qui sera adapté aux caractéristiques de vos cultures et à votre climat.

icône 30 ans d'expérience et de savoir faire
icone illustrative planet agro

Coloration des drainages et spectrophotométrie

La coloration des drainages a été suivie pour les trois substrats (laine de roche, fibres de coco PALMECO® TRIO TG et fibres de coco PALMECO® TRIO) durant le premier mois de culture en réalisant des prélèvements journaliers en bout de gouttière. Les échantillons sont congelés et analysés a la fin de la période de prélèvement.

Au premier passage d’eau, nous pouvons constater que la gamme TG de Palmeco a été neutralisée, l’eau ressort claire. Cela permet un meilleur recyclage des eaux de drainage et évite toute pollution des nappes phréatiques.

L’apport total en eau sur la durée de la culture est de 10 620 m3 / Ha, il a été identique pour les deux substrats durant toute la culture. Le drainage total est de 2570 m3 pour le substrat Palmeco Trio et de 2930 m pour le substrat PALMECO® TRIO TG, ce qui représente un taux moyen de drainage de 24 % pour le substrat Palmeco Trio et 28 % pour le PALMECO® TRIO TG.

Comme en 2018, on constate un pourcentage de drainage plus élevé pour le substrat PALMECO® TRIO TG et ceci pour un apport total identique entre les deux substrats.

Conductivité des substrats

La conductivité mesurée dans le drainage est stable sur l’ensemble de la saison et se situe entre 4 et 6 mS (graphique 8). Elle est plus élevée durant le premier mois de culture dans le substrat PALMECO® TRIO, mais chute plus rapidement que sur l’année 2018. Elle a tendance a augmenter dans le substrat PALMECO® TRIO TG entre les semaines 14 et 21, avec un drainage moyen plus faible sur cette période pour ce substrat (graphique 9).

En seconde partie de saison, la conductivité moyenne du drainage reste plus faible pour le substrat PALMECO® TRIO TG en raison d’un pourcentage de drainage systématiquement plus élevé dans les périodes de faible luminosité (semaines 24 à 29, puis à partir de la semaine 34). Le substrat se montre plus drainant, avec un pourcentage moyen de drainage de l’ordre de 30 % durant ces périodes, sans conséquence directe sur le comportement des plantes ni sur le niveau de production.

Comportement des plantes

On n’enregistre pas de différence significative tout au long de la saison entre les trois substrats.


Les stades de floraison et les croissances restent très proches. Le nombre total de bouquets varie entre 31 et 33 en fin de saison, sans que cette différence ne soit significative.

La longueur finale des plantes est également identique au moment de l’arrêt de la culture.

Floraison et récoltes

On constate une floraison plus rapide du premier bouquet, conduisant à un début de récolte plus précoce dans les conduites réalisées avec cubes de coco. Le rendement moyen fin avril est de 5,74 kg/m2 en cubes de coco contre 5,66 kg/m2 en cubes de laine, pour des poids moyens identiques de 136 g par fruit. En fin de culture, le rendement final moyen en cubes de coco est de 61,9 kg/m2 contre 60,6 kg/m2 en cubes de laine de roche. Les poids moyens de fruits cumules sont respectivement de 127 et 129 g, avec le maintien d’un meilleur calibre et d’une qualité légèrement supérieure en fin de production pour le substrat PALMECO® TRIO TG (graphiques 28 et 29).

Ces différences constatées en fin de culture ne sont pas significatives au niveau statistique. La différence constatée en début de culture pourrait être due au maintien d’une température plus élevée dans les cubes durant les phases pépinière et préplantation.

Les cubes de fibres de coco se manipulent facilement durant la phase pépinière et perdent peu de particules fines après saturation. Après le remplissage des cubes et le repiquage des plants, 2 arrosages se révèlent suffisants durant toute la période d’élevage en pépinière (28 jours) contre 4 arrosages pour des cubes de laine de roche. La reprise du plant est rapide après repiquage et le système racinaire colonise la totalité du cube en fin de pépinière avec une vigueur de plante et un développement foliaire supérieurs à ceux constatés pour les cubes de laine de roche.

La conduite en préplantation a été identique à celle pratiquée en laine de roche, avec un nombre d’arrosages
équivalent durant toute la période précédant la plantation (34 jours – de 1 à 3 arrosages par jour suivant le stade
des plantes).

Après plantation, l’enracinement dans les pains de culture est comparable à celui obtenu avec des cubes de laine. Le nombre élevé de trous sous le cube permet d’établir une bonne surface de contact avec le substrat.

Après enracinement, il est important de placer directement les goutteurs dans les pains de culture afin d’éviter une saturation des cubes (2 à 3 semaines après plantation) et un risque de développement d’Agrobacterium rhizogenes dans les cubes.

Rendements finaux et calibre des fruits

Les rendements finaux sont identiques entre les substrats laine de roche et fibres de coco PALMECO® TRIO TG, avec un total de grappes récoltées par m² et des poids moyen de fruits très proches. Le rendement est légèrement plus élevé pour le substrat PALMECO® TRIO, avec un nombre de grappes récoltées et un poids moyen légèrement supérieurs. Cette différence n’est cependant pas significative.

Les rendements précoces sont également identiques. On relève cependant un poids moyen de fruit inférieur en laine de roche, mais celui-ci est compensé par un nombre de grappes de 6 fruits plus élevé à la date du 30 avril.

L’évolution de la qualité des grappes (% de grappes extra) est également identique entre les trois substrats sur l’ensemble de la saison de production.

Ces résultats sont obtenus avec des conduites d’irrigation identiques pour les trois substrats.

logo blanc horizontal planet agro

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez renseigner vos informations.

En renseignant votre e-mail, vous acceptez que Planet Agro traite les données recueillies pour l’envoi d’emails adaptés à votre profil. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la notice ci-jointe.